Bienvenue sur Web master pro, le meilleur forum de référencement et forum SEO des professionnels du site Internet.

En résumé :


— Votre premier message doit consister à vous présenter, et vous devez respecter le format imposé.
— Vous ne devez pas inciter au MP ni indiquer publiquement votre adresse de messagerie.
— Votre ton doit être courtois et respectueux.
— Vous devez respecter les consignes particulières : elles sont symbolisées par une loupe en message important de certains forums.

En détail :


Lisez bien les recommandations particulières qui apparaissent en hauts des forums jusqu'au 15e message.

1. La phase d’observation

Aucun lien tel qu’il est défini ci-après n’est autorisé jusqu’à votre sixième message sauf dans le forum de présentation des membres et de leurs sites, puis vous pourrez utilisez jusqu’à deux liens par message. Aucune signature n’est autorisée jusqu’à votre onzième message puis vous pourrez utiliser un lien par signature. L’envoi ou la réception de MP est impossible, puis deviendra accessible à partir du onzième message.

► Avant de vous inscrire, nous vous invitons à lire attentivement Les restrictions du premier message et le mode d’emploi du tableau de bord. Cela décrit notamment le format utilisable pour votre pseudo, comment créer votre avatar, et comment paramétrer les informations de vie privée.

2. Les sujets interdits

Web master pro interdit les publications suivantes :
– Pornographie, et érotisme.
– Propos orduriers.
– Mise en avant des techniques d’optimisation du référencement non conformes aux recommandations officielles des moteurs de recherches (black hat).
– Écritures en langue étrangère, ou de type SMS.
– Publicités.
– Sujets interdits par la charte Adsense.

Pour mémoire, la législation interdit également la publication de tous les sujets suivants :
– provocation à commettre des atteintes volontaires à la vie, atteintes volontaires à l’intégrité de la personne, agressions sexuelles (art. 24, ainsi que les suivants) ;
– provocation à commettre des vols, extorsions et destructions, dégradations et détériorations volontaires dangereuses pour les personnes ;
– provocation à commettre des crimes et délits portant atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation ;
– apologie des crimes mentionnés précédemment, des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité ou des crimes et délits de collaboration avec l’ennemi ;
– provocation directe à des actes de terrorisme, apologie des actes de terrorisme ;
– cris ou chants séditieux proférés dans les lieux ou réunions publics ;
– provocation à la discrimination, à la haine raciale ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ;
– provocation à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur sexe, de leur orientation sexuelle ou de leur handicap ;
– contestation de l’existence d’un ou plusieurs crimes contre l’humanité tels qu’ils sont définis par l’article 6 du statut du tribunal militaire international annexé à l’accord de Londres du 8 aout 1945 et qui ont été commis soit par les membres d’une organisation déclarée criminelle en application de l’article 9 dudit statut, soit par une personne reconnue coupable de tels crimes par une juridiction française ou internationale (art. 24 bis) ;
– publication, diffusion ou reproduction, par quelque moyen que ce soit, de nouvelles fausses, de pièces fabriquées, falsifiées ou mensongèrement attribuées à des tiers lorsque, faite de mauvaise foi, elle aura troublé la paix publique, ou aura été susceptible de la troubler ou sera de nature à ébranler la discipline ou le moral des armées ou entraver l’effort de guerre de la Nation (art. 27) ;
– atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé, même si elle est faite de façon dubitative (art. 29) ;
– diffamation des cours, des tribunaux, des armées de terre, de mer ou de l’air, des corps constitués, des administrations publiques (art. 30), d’un ou plusieurs membres du ministère, un ou plusieurs membres de l’une ou de l’autre Chambre, un fonctionnaire public, un dépositaire ou agent de l’autorité publique, un ministre de l’un des cultes salariés par l’État, un citoyen chargé d’un service ou d’un mandat public temporaire ou permanent, un juré ou un témoin, à raison de sa déposition (art. 31), des particuliers ou de groupes de particuliers (art. 32) : les « formations supplétives » (= les harkis) sont considérées comme faisant partie des forces armées (loi 2012-326 du 7 mars 2012) ;
– injure envers les mêmes personnes physiques ou morales (art. 33) ;
– diffamations ou injures dirigées contre la mémoire des morts dans le cas où les auteurs de ces diffamations ou injures auraient eu l’intention de porter atteinte à l’honneur ou à la considération des héritiers, époux ou légataires universels vivants (art. 34) ;
– diffusion sans son accord de l’image d’une personne identifiée ou identifiable mise en cause à l’occasion d’une procédure pénale, mais n’ayant pas fait l’objet d’un jugement de condamnation et faisant apparaitre, soit que cette personne porte des menottes ou entraves, soit qu’elle est placée en détention provisoire (art. 35 ter, ainsi que les deux suivants) ;
– diffusion, réalisation ou commentaire d’un sondage d’opinion, ou toute autre consultation, portant sur la culpabilité d’une personne mise en cause à l’occasion d’une procédure pénale ou sur la peine susceptible d’être prononcée à son encontre
– publication d’indications permettant d’avoir accès à des sondages ou consultations susmentionnés ;
– diffusion de la reproduction des circonstances d’un crime ou d’un délit, lorsque cette reproduction porte gravement atteinte à la dignité d’une victime et qu’elle est réalisée sans l’accord de cette dernière (art. 35 quater) ;
– outrage commis publiquement envers les ambassadeurs et ministres plénipotentiaires, envoyés, chargés d’affaires ou autres agents diplomatiques accrédités près du gouvernement de la République (art. 37) ;
– publication les actes d’accusation et tous autres actes de procédure criminelle ou correctionnelle avant qu’ils aient été lus en audience publique et des publications d’informations non rendues publiques ayant trait aux travaux et délibérations du conseil supérieur de la magistrature (art. 38) ;
– enregistrement, fixation et transmission des audiences des juridictions administratives ou judiciaires (38 ter) ;
– compte-rendu des procès en diffamation dans certains cas ; compte-rendu des débats concernant les questions de filiation, actions à fins de subsides, procès en divorce, séparation de corps et nullités de mariage, procès en matière d’avortement (art. 39) ;
– diffusion d’informations relatives à l’identité ou permettant l’identification de mineurs fugueurs, abandonnés, suicidés ou victimes (art. 39 bis) ;
– publication d’informations sur la filiation de personnes adoptées, moins de trente ans après leur mort (art. 39 quater) ;
– diffusion de renseignements concernant l’identité d’une victime d’une agression ou d’une atteinte sexuelle ou l’image de cette victime (art. 39 quinquies) ;
– révélation de l’identité de différentes catégories de dépositaires de la force publique (art. 39 sexies).

3. Liens

On appelle lien toute écriture, même textuelle même sans le http, renvoyant à un site Internet.

Il est toléré deux liens par message à partir de votre sixième message et deux liens par signature à partir du onzième message. Les liens amenant vers des sites interdits par la loi européenne ou française, ainsi que ceux amenant vers les sites interdits selon la clause commerciale de Google Adsense sont interdits sur Web master pro.

Vous pouvez exceptionnellement indiquer un lien interdit sous sa forme textuelle réduite sans http ni triple w ni balise de lien lorsque ce lien interdit n’est affiché qu’une seule fois à titre d’information (exemple : web-master-pro.com).

Dans l’écriture d’un lien autorisé amenant vers votre site vous pouvez utiliser la balise [URL] pour un lien suivi (follow). Cela permet de pouvoir cliquer dessus pour accéder directement à votre site. Si le lien n’amène pas vers votre site ou que vous ne souhaitiez pas qu’il soit suivi (no follow), mais souhaitez néanmoins que l’on puisse cliquer dessus pour accéder au site, vous pouvez utiliser la balise [NOFOLLOW].
[NOFOLLOW] est accessible en cliquant sur le bouton Aller en mode avancé en dessous de votre réponse : voir le forum mode d'emploi.

4. Responsabilité

— En accédant à Web master pro, vous acceptez d’être légalement responsable de vos publications. Si vous n’acceptez pas d’être légalement responsable de toutes vos publications, alors n’accédez pas et n’utilisez pas Web master pro !
— Vous acceptez que Web master pro supprime, édite, déplace ou verrouille n’importe quel sujet lorsque nous estimons que cela est nécessaire.
— Notez que nous pouvons modifier le règlement à n’importe quel moment et nous ferons tout pour que vous en soyez informé, bien qu’il soit prudent de vérifier régulièrement celui-ci par vous-même.

Si vous continuez d’utiliser Web master pro alors que des changements ont été effectués, vous acceptez d’être légalement responsable selon les nouvelles conditions découlant des mises à jour et des modifications.

5. Sanctions

Les sanctions habituellement prononcées sont répertoriées dans le sujet : Sanctions.
— Ne pas respecter la charte de Web Master Pro peut vous amener à recevoir une sanction allant jusqu’à un bannissement immédiat et permanent, avec une notification à votre fournisseur d’accès à Internet si nous le jugeons nécessaire.
— L’adresse IP de tous les messages est enregistrée pour aider au renforcement de ces conditions.

En tant qu’utilisateur, vous acceptez que toutes les informations que vous avez saisies soient stockées dans notre base de données. Bien que ces informations ne soient pas diffusées à une tierce partie sans votre consentement ou par décision de justice, ni Web master pro, ni les fabricants de l’outil ne pourront être tenus comme responsables en cas de tentative de piratage visant à compromettre ces données.

6. Prestations

Pour pouvoir proposer des prestations…
Vous devez :
— Avoir une certaine antériorité sur le forum avec une participation régulière où vous montrerez vos qualités professionnelles : Rangs des utilisateurs.
— Posséder un numéro SIRET.
— Proposer un site qui obéit aux obligations légales françaises.

Vos prestations devront être écrites uniquement dans la partie du forum : Les offres des professionnels du Web.
Un message comportant une prestation ne répondant pas à ces critères sera modifié ou supprimé. Son auteur pourra être sanctionné et banni.